FLASH INFO
Accueil > CEEAC > Les Experts de la CEEAC à l’école des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine

Les Experts de la CEEAC à l’école des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine

Libreville (Gabon), le 24 juillet 2017 – Ouverture de l’Atelier d’appropriation des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine par les Experts de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale.

Organisé par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), cet atelier a pour objectif de permettre au personnel du Secrétariat général d’acquérir les informations et les outils nécessaires afin d’être en mesure d’accompagner les Etats membres dans la mise en œuvre des ODD et de l’agenda 2063. Une quinzaine d’autres participants venant du Gabon, et des Institutions partenaires basées à Libreville (BAD, CEA, PNUD, OMS, UNFPA, UNICEF, UNOCA, l’UE) bénéficient également de cette formation.

L’atelier fait suite à la Réunion des agences et Institutions partenaires au mécanisme sous régional de coordination pour l’appui à la mise en œuvre du programme Union Africaine/NEPAD en Afrique centrale (MSRC-AC). Cette rencontre avait permis aux institutions d’Afrique centrale de partager leur compréhension de la cohérence entre l’Agenda 2063 et les ODD, de la refléter dans leurs stratégies de développement et programmes d’activité et, d’informer les partenaires du MSRC-AC des dispositifs et mécanismes appropriés de suivi-évaluation de la mise en œuvre des Agendas 2063 de l’Union Africaine et 2030 des Nations-Unies.

Dans ses propos d’introduction, Madame Marie-Evelyne PETRUS BARRY, Coordinateur Résident du Systèmes des Nations-Unies et Représentant Résident du PNUD au Gabon, a précisé que « l’atteinte des ODD constitue un défi important pour chaque gouvernement, chaque individu quelle que soit sa place dans la société ». Aussi a-t-elle salué l’initiative de la CEEAC qui permettra aux participants d’être capables de cerner les enjeux de la mise en œuvre des ODD et de l’agenda 2063 ; de faire le plaidoyer pour l’intégration des ODD et de l’agenda 2063 dans les plans et programmes des Etats membres et enfin, de cerner les enjeux pour un dispositif sous régional de suivi de la mise en œuvre des ODD et de l’Agenda 2063.

Ouvrant les travaux, Madame Marie Thérèse MFOULA, Secrétaire général adjoint de la CEEAC, a décliné le cadre stratégique du développement à l’horizon 2025 de la Communauté. Dans le cadre de cette vision stratégique,  « le processus d’intégration régionale devra permettre à l’Afrique Centrale de se doter d’une approche stratégique afin de tirer parti de ses immenses potentialités » a-t-elle souligné.

De nombreux pays en Afrique, y compris dans la sous-région ont déjà lancé le processus d’intégration des objectifs de développement durable, voire aussi de l’agenda 2063 de l’UA, dans leurs plans nationaux de développement. « D’où la nécessité pour le Secrétariat général de la CEEAC d’apporter aux Etats membres un accompagnement approprié pour mettre en œuvre à la fois les ODD et l’agenda 2063 de l’Union Africaine », a conclu le Secrétaire général adjoint. Et de souhaiter que le présent atelier s’inscrive dans cette dynamique.

Pendant trois jours, les participants jetteront les bases pour la définition activités de coordination en vue de permettre à la CEEAC de disposer d’une feuille de route pour la mise en œuvre effective des ODD et de l’agenda 2063 en Afrique Centrale, de même que pour en effectuer le reporting de l’état d’avancement.

Source : CEEAC

A propos de admin241

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*