FLASH INFO
Accueil > Actualités > Pour une utilisation durable des ressources maritime de la Zone Sud du COPACE

Pour une utilisation durable des ressources maritime de la Zone Sud du COPACE

Le Groupe de Travail du Comité des Pêches pour l’Atlantique Centre Est (COPACE) sur les ressources démersales de la zone Sud , se réunit au Gabon du 6 au 15 septembre 2017. Durant quinze jours une vingtaine de scientifiques, sont mobilisés  afin  d’évaluer l’état des ressources de poissons, mollusques et crustacés dans la région se situant de la Guinée-Bissau dans le Nord, à l’Angola dans le Sud,  y compris le Cap-Vert et les îles de Sao Tomé-et-Principe, et faire des recommandations pour la gestion des pêches et les options d’exploitation visant à assurer une utilisation optimale et durable des ressources halieutiques nationales et partagées pour le bénéfice des 17 pays  pays côtiers riverains de l’Océan Atlantique.

Les résultats de cette réunion contribueront assurément aux « processus décisionnels de gestion durable des ressources halieutiques dans la sous-région» a expliqué Huguette Esssono Biloho, Chargée du Programme Gabon à la FAO. En outre, ils permettront d’assurer  le « suivi de l’Objectif 14 du Programme de Développement Durable horizon 2030 sur la  conservation et utilisation durable des océans, des mers et des ressources marines pour un développement durable » a-t-elle ajouté.

Amélioration de la collecte des données de pêches

Le Groupe de travail  du COPACE a été  mis en place, par la FAO, depuis 2014, afin de promouvoir l’utilisation durable des ressources marines vivantes dans son domaine de compétence par la bonne gestion et le développement des pêches et des opérations de pêche. Pour ce faire, le Comité s’appuie sur les expertises d’un Sous-Comité Scientifique dont les avis émanent de Groupes de travail spécialisés : sur les ressources démersales, sur les ressources pélagiques et sur le sous-secteur de la pêche artisanale.

Les  derniers résultats des évaluations validés par le COPACE en 2015 ont indiqué que sur une cinquantaine de stocks démersaux identifiés et suivis dans la zone Sud du COPACE environ 40% demeurent sous un diagnostic inconnu de leur exploitation faute de données statistiques qualitativement ou quantitativement adaptées pour conduire des évaluations fiables. Pour remédier à ces lacunes, les efforts menés par la FAO et ses partenaires ont permis de  mettre en  œuvre deux importants projets sous régionaux, l’un avec la Commission Régionale des Pêches du Golfe de Guinée (en sigle COREP), l’autre avec le Comité des Pêches  pour le Centre Ouest du Golfe de Guinée (en sigle CPCO) pour améliorer la collecte des données de pêches dans les Pays Membres de ces deux Organisations Régionales de Pêche.

A l’information sur les statistiques de pêche s’ajoute également  les connaissances collectées lors des Campagnes de recherche océanographiques réalisés par les Pays et  le  Programme FAO EAF-Nansen qui a conduit plusieurs campagnes en mer dans la sous-région par le passé et va continuer ce travail dans le contexte de la nouvelle phase du  Programme qui a débuté en juin 2017.

Les travaux du Comité des Pêches pour l’Atlantique Centre Est sont, en outre, soutenus par l’Union Européenne, dont le financement a permis d’organiser la présente session.

Source : FAO

A propos de admin241

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*