FLASH INFO
Accueil > Actualités > 420 millions pour améliorer la production de la pêche au Cameroun
420 millions pour améliorer la production de la pêche au Cameroun

420 millions pour améliorer la production de la pêche au Cameroun

Le Projet de promotion de l’entreprenariat aquacole (PPEA) a reçu un appui financier de 420 millions de francs CFA du ministère de l’Elevage, des Pêches et des industries animales (MINEPIA) et du Fonds international de développement agricole (FIDA) en vue d’améliorer la production aquacole, a-t-on appris vendredi au terme de la troisième session du comité de pilotage de cette structure.Un an après son lancement, ce projet a permis de produire 20 000 tonnes de poisson, contribuant à améliorer la production halieutique nationale qui est passée de 180 000 tonnes à 200 000 tonnes en 2017.

Selon des statistiques, la demande nationale en produits halieutiques est estimée à environ 400 000 tonnes par an, d’où le recours aux importations estimées à environ 212 200 tonnes, soit un coût de 125 milliards de francs CFA.

Selon la Direction générale de douanes (DGD), ces importations ont connu une augmentation de 30% depuis 2011, le gouvernement ayant décidé d’exonérer l’importation du poisson pour éviter l’inflation des prix.

A la coordination nationale du PPEA, on explique que le succès engrangé repose principalement sur l’amélioration des techniques de production, ce qui est à l’origine de la vulgarisation et de la promotion de l’aquaculture hors sol, dans les bacs et les cages flottantes sur les cours d’eau.

Les fonds mis à la disposition du PPEA devraient permettre de poursuivre le renforcement des capacités des aquaculteurs et des coopératives et de réviser le plan de développement de l’aquaculture nationale.

Par ailleurs, assure-t-on au MINEPIA, une table ronde pour les bailleurs de fonds est également prévue afin de permettre au projet, encore à sa phase pilote, de passer à l’échelle supérieure.

Source : journaldebrazza

A propos de Austen MOUITY

Austen MOUITY

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*